mardi 29 septembre 2009

La rentrée est faite!!!

3 semaines de faites, il est donc grand temps que je vous parle du milieu professionnel dans lequel j’évolue désormais et que je vous donne mes premières impressions !

Ladies and Gentlemen, Welcome dans la salle 218 où je travaille donc en compagnie de 26 enfants de CE1, 11 garçons et 15 filles. Et bien, c’est pas facile tous les jours car on a vraiment une classe avec de sacrés personnalités et de bons fouteurs de m**** ! Pour ceux qui ne le savent pas, je vais travailler avec 2 enseignantes différentes car en fait, la titulaire Sarah K. est en congé maternité jusqu’à la mi-décembre donc pour l’instant je suis avec sa remplaçante, Emily S., ce qui n’est pas facile non plus.
Emily est tout à fait nouvelle dans l’école et de plus, tout à fait nouvelle au système d’immersion française, elle n’a jamais enseigné à proprement parler le français 24h/24 donc son niveau n’est pas forcément super pour une prof dans ce milieu, du coup elle se repose beaucoup sur moi pour tout ce qui est prononciation.
Pour l’instant, j’en suis encore plus au stade d’observation, ce qui ne m’empêche pas de temps en temps de soumettre quelques idées et de prendre en charge de petites leçons d’écriture ou de maths.
Le plus folklo quand même jusque là, et qui prouve que le ridicule ne tue pas, c’est que de temps en temps, la prof présente une petite chanson aux enfants qu’ils peuvent reprendre facilement. Et bien, la dernière en date a été « ça fait rire les oiseaux » de la Compagnie Créole, sauf qu’Emily ne la connaissant pas, je me suis retrouver seule devant tout le groupe avec pour seul support une vidéo Youtube à chanter ça comme une c**** !!! C’était assez drôle, les enfants étaient pliés car évidemment j’en rajoutais un peu pour les faire rire avec des mouvements débiles et donc au final, vous avez vraiment loupé quelque chose de mémorable… ah ah ah, aucune preuve à l’appui !!!





Ma classe

Discours diffusé dans les micros de l'école tous les vendredis matins et que tout le monde écoute silencieusement, debout la main sur le coeur... (véridique!)

Mes élèves (et moi - accessoirement - si vous arrivez à me trouver !)

Côté impressions :

- Je dois dire que je suis assez soufflée par le niveau en français qu’ont ces gamins. Bien sûr, entre eux, ils se parlent anglais, mais sinon avec nous ils s’efforcent de parler français, nous ne nous adressons à eux que dans cette langue (sauf si vraiment faut faire passer une idée majeure, on a recours à l’anglais), ils l’écrivent très mal mais comprennent un maximum. Le système d’immersion française est vraiment énorme, c’est une sacrée opportunité pour les enfants, ils entrent en GS n’y connaissant rien et ressortent bilingue à la fin du CM2. C’est assez embrouillant, entre eux ils se parlent anglais mais une fois en classe, ils parlent en français. Moi en tant que stagiaire, je me dois de ne parler qu’en français ce qui fait que des fois, lorsque sans le faire exprès je leur réponds en anglais, les enfants ont un air ébahi et me lancent un « Tu peux parler anglais ?!!! Tu comprends ce qu’on dit ?!!! » ce qui est assez comique en soit ! Et à côté de ça, lorsque je rentre à la maison, je ne parle qu’en français à Zoë puis qu’en anglais aux parents, sauf que Brenda comprend aussi très bien le français mais ne le parle pas… Embrouillant, hein ?!?!
- Côté comique du programme : le Franglais !!! Les enfants font ce qu’ils peuvent pour parler mais lorsqu’ils ne savent vraiment pas ou sont trop feignants, ils nous font des espèces de mélange super drôle ! ex : « Peux-tu sharpen mon crayon ? (tailler mon crayon) » « Est-ce que je peux go to the bathroom ? (aller aux toilettes)» et puis il y a les petites fautes de traduction genre « Je suis 8 ans ou je suis faim » au lieu de « j’ai 8 ans ou j’ai faim » ! Des fois, ça vaudrait vraiment le coup que je tienne un petit cahier avec tout ça car il y aurait vraiment des perles !!!
- Parmi les enfants, on a vraiment de tout : ceux qui ont un ou deux parents français donc qui comprennent déjà très bien, ceux qui sont là parce qu’ils ont vraiment envie d’apprendre et qu’ils aiment ça et ceux qui au contraire se sentent forcés, c’est plutôt une volonté des parents et donc du coup, ils n’ont aucune envie d’être là et ne font aucun effort. Ce sont bien sûr les cas les plus compliqués.
- En Amérique, les enfants sont autorisés à beaucoup plus qu’en France, je pense que chez nous, on est plus autoritaire avec eux. L’exemple qui nous a été donné en cours de culture et qui est je trouve assez véridique, c’est qu’en France, lorsqu’un parent amène son enfant quelque part, on va lui dire « sois sage », ici on dira plutôt « amuse-toi bien ». c’est un peu le système de l’enfant-roi chez les Américains. Ici, les gamins sont à leur table debout ou assis n’importe comment sur leur chaise, ils peuvent aller aux toilettes plusieurs fois dans la journée sans vraiment demander… De plus, leur attention est beaucoup plus dure à captiver de par ce manque d’autorité, il faut changer d’activités pratiquement tous les quarts d’heure sinon ça les saoule, les ennuie, on alterne activité au pupitre et activité en groupe tous assis en tailleur sur le tapis.
- Les enfants ont toujours faim ! ça je crois que ça vient du rythme alimentaire américain. On commence à 8h30, à 9h30 des enfants réclament déjà leur déjeuner (qui arrive lui à 11h15)! Ensuite on rerentre en cours à Midi puis à 13h15, on a la ‘pause de santé’, c’est-à-dire le goûter !
- Les parents américains sont fous ! Ici c’est un truc de malade, à croire qu’ils ne travaillent pas, les parents sont toujours fourrés à l’école, ils viennent manger avec leurs enfants à la cantine le midi, 3 fois par semaine on a un parent dans la classe pour aider, ce qui est assez comique, ex : un papa en costume cravate qui vient et fait du découpage dans des catalogues en vue d’une activité tout l’aprem ! Ils errent dans les couloirs et dès qu’ils aperçoivent une de leurs progénitures c’est vas-y que je te cours dans les bras pour te donner le plus gros bisou de la terre !!! Ils font forts aussi le jour de l’anniversaire de leur enfant, ils viennent décorer leur casier, puis reste dans la classe jusqu’à ce que tout le monde chante « joyeux anniversaire » pour prendre des tonnes de photos. A côté de ça, ces mêmes parents chérissent énormément ce programme d’accueil de jeunes français car ce n’est que du mieux pour l’apprentissage de leurs enfants et donc ils nous aiment ! Ils apprécient venir nous parler, et multiplient invitations à dîner et invitations à partager divers activités extérieures afin d’apprendre à mieux nous connaître.
En conclusion, je dois admettre que pour le moment j’évolue dans un milieu qui me plaît plutôt pas mal. Par contre je réalise que ce n’est pas forcément la tranche d’âge avec laquelle j’aimerai travailler si ce type de carrière devait être mon futur. Les 7-8 ans sont bien trop chiants, lol ! Je me verrai plus je pense avec des maternelles ou carrément avec des plus grands. Enfin, il n’y a encore rien de définitif, j’ai le temps de changer d’avis !



Casier d'anniversaire !!!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

facile, vous cliquez sur l'image et elle apparait à droite avec ses soeurs!!

Flo a dit…

Merci à Anonyme pour son astuce par rapport à la photo...
Marion, tu peux donc aujourd'hui admettre que l'éducation à la française n'est pas si mal et qu'elle donne de bons résultats en général, même si à certians moments tu ne l'as pas trouvée drôle ???
Bises.

jean charles steph a dit…

Génial de voyager comme cela ... ici encore beau temps : normal vacances en cours . Si les CE2 ne seront pas ta tasse de the .. je suis sur que ta prestation de chanteuse les a conquis ( normal ) l'on a l'oreille musicale dans la famille !!!!
Grosses bises à toi et à +
JC et Stéph de leur chateau de Touraine

Marjorie a dit…

Tout en modération ces américains ;)
J'aurais bien aimé assisté à ta prouesse sur "ça fait chanter les oiseaux", tu nous feras une reconsitution en rentrant lol?
Bisous et comme le disent si bien les parents américains "Have Fun!"